6e Compagnie du renseignement (6 Cie Rens)

Emplacement

Garnison Jericho
4050, West 4th Ave
Vancouver, BC  V6R 1P6
_____
17e Escadre
Bâtiment 66, East Street
Winnipeg, MB  R3J 3Y5
_____
Manège militaire Jefferson
11630-109 St
Edmonton, AB  T5G 2T8

Réserve de l'Armée

Graphique : Joanna Gajdicar

Joignez notre équipe

Vous cherchez du travail à temps plein ou à temps partiel? Nous embauchons et offrons d'excellentes perspectives de carrière. N'hésitez pas à appeler ou envoyer un courriel à notre recruteur qui se fera un plaisir de répondre à vos questions et de vous indiquer comment vous adresser à notre régiment.

Le recruteur de notre équipe

Nom : Adjudant C Thombs
Courriel : 6-int@forces.gc.ca 

Ou 

Téléphone: 1-800-856-8488
Trouvez un centre de recrutement près de vous. 

Entraînement

septembre à juin:

  • mercredi soir
  • 19 h à 22 h
  • une fin de semaine par mois
  • une semaine d'entraînement durant l'été.

L'emploi d'été à plein temps est disponible de mai à août.

Métiers dans notre unité

Équipement

En tant que spécialistes du renseignement et officiers du renseignement de la Première réserve, nos outils principaux et quotidiens sont des ordinateurs de bureau et des blocs-notes, des composantes de réseautage, des outils de cartographie et un éventail d’applications logicielles. Notre équipement informatique et réseau peut être démonté, ce qui signifie que nous pouvons travailler en dehors d’un milieu, ou embarqués, ce qui signifie que nous pouvons travailler à partir de véhicules spécialisés sur le terrain et dans d’autres lieux de déploiement.

Nous pouvons nous concentrer sur le renseignement militaire, mais nous sommes d’abord formés comme soldats. Cela veut dire qu’en plus d’utiliser des outils pour le renseignement militaire, nous nous entraînons aussi régulièrement aux techniques de campagne de l’Armée et nous effectuons les composantes de la Norme individuelle d’aptitude au combat, y compris celles sur le fusil automatique C7A2 de 5,56 mm et le Pistolet Browning de 9 mm.

Voir une liste des armes et véhicules de l'Armée canadienne.

 

Qui nous sommes

La 6e Compagnie du renseignement est un élément de la Première réserve de la 3e Division du Canada des Forces armées canadiennes. Fait unique parmi les compagnies du renseignement de la Première réserve, la 6e Compagnie du renseignement compte des pelotons dans trois provinces différentes. Nous travaillons à temps partiel et nous rassemblons (pour nous entraîner) à Vancouver (4e Peloton), à Winnipeg (5e Peloton) et à Edmonton (6e Peloton). Le quartier général de notre compagnie est au même endroit que celui du 6e Peloton, soit au manège militaire Jefferson, à Edmonton (Alberta).

Notre rôle principal consiste à appuyer les commandants de la Force de réserve et de la Force régulière en leur fournissant en temps opportun des produits du renseignement exacts ayant trait à une zone d’opérations. Ce genre de renseignement peut comprendre de l’information sur les conditions météorologiques, sur les forces d’opposition et sur le terrain.

Un autre aspect important de notre travail consiste à soutenir le personnel des services d’urgence civils pendant les difficultés environnementales comme les feux de forêt, les tremblements de terre et les inondations. Lors de ce genre d’opérations nationales, les officiers du renseignement de la Première réserve et les spécialistes du renseignement appuient les services d’urgence civils grâce à des activités comme la cartographie du terrain et l’analyse des conditions météorologiques.       

Que faisons-nous

Les Forces armées canadiennes utilisent des spécialistes et des officiers du renseignement réservistes qui s’entraînent régulièrement pour renforcer leurs collègues de la Force régulière à l’appui de missions au pays et à l’étranger aux niveaux tactiques, opérationnels et stratégiques. 

Le personnel du renseignement militaire s’occupe principalement d’analyser la menace ennemie, le climat et le terrain, tout en tenant le commandant et les forces amies au courant de l’évolution constante de la situation. Il recueille de l’information à partir de différentes sources, la traite et la diffuse sous forme de produits divers.

Avantages de l’enrôlement

Lorsque vous vous joignez à notre unité, vous recevrez une rémunération concurrentielle pour votre travail à temps partiel ou à temps plein. Vous êtes également admissible pour une formation en cours d’emploi qui pourrait vous être utile dans votre vie civile. Aussi, il y a des avantages médicaux, dentaires et éducatifs qui sont offerts aux réservistes de l’Armée.

Voici les détails :

Équipe de commandement

  • Commandant - Major A.G.H. Carleton
  • Commandant adjoint - Capitaine R.D. Croston
  • Sergent-major  - Adjudant-maître D.G. Hyde

Communiquez avec nous

4e Peloton
Garnison Jericho
4050, West 4th Ave
Vancouver, BC  V6R 1P6

 

6e Peloton
Manège militaire Jefferson
11630-109 St
Edmonton, AB  T5G 2T8

5e Peloton
17e Escadre
Bâtiment 66, East Street
Winnipeg, MB  R3J 3Y5

Nouvelles

Sergent Amelia Chia

Une réserviste animée d’un « profond sens du devoir » se joint à l’Op IMPACT

Surrey (Colombie-Britannique) — Le sergent Amelia Chia, réserviste de l’Armée canadienne et enseignante de 5e année dans la vie civile, a récemment dit adieu aux élèves de sa classe.
Le 20 décembre 2019

Le caporal-chef Chris Behnke

Un tech médical réserviste dit que le travail d’équipe a sauvé des vies en Iraq

Al Qari, en Iraq — Un réserviste de l’Armée canadienne en service dans le cadre de l’opération IMPACT (Op IMPACT) en Iraq dit que les interventions médicales rapides qui ont récemment sauvé la vie d’un soldat américain et de deux soldats iraquiens démontrent le professionnalisme de l’équipe multinationale dont il fait partie.
Le 11 décembre 2019

L’Adjudant-chef Joel Pedersen participe au Course de l’Armée du Canada 2019

La Course de l’Armée, c’est la course du Canada, affirme l’ambassadeur autochtone

Saskatoon, Saskatchewan — Pour l’adjudant-chef Joel Pedersen, sergent-major de l’École de combat du 38e Groupe-brigade du Canada et conseiller autochtone du commandant de brigade, le demi-marathon de la Course de l’Armée du Canada (CAC) n’a rien de nouveau. En effet, lors de l’édition de 2019 de la CAC, il en sera à sa quatrième participation. Or, cette année, il portera un nouveau titre : ambassadeur autochtone.
Le 19 septembre 2019

Voir d'autres nouvelles
Date de modification :