Évolution du masque à gaz canadien

Une infographie conçue pour mettre en lumière la contribution canadienne au développement du masque à gaz.

Évolution du masque à gaz canadien – description de l’infographie

La bataille d’Ypres et l’invention du masque à gaz ont marqué le début de la défense chimique, biologique, radiologique et nucléaire (CBRN). Après la Première Guerre mondiale, la portée et l’intensité de la guerre chimique ont continué à croître. Par conséquent, le besoin de fournir de la protection efficace aux militaires canadiens a stimulé l’amélioration et la sophistication des masques à gaz au Canada.

Masque contre la fumée « Hypo Helmet » - 1915

Le Dr Macpherson a inventé cet appareil quelques semaines après avoir témoigné l’attaque au gaz à Ypres. Il était fabriqué avec de la glycérine et du thiosulfate de sodium qui protégeait contre le chlore. Le masque « Hypo Helmet » est devenu le dispositif de protection le plus important de la Première Guerre mondiale : deux millions et demi de masques avaient été fabriqués en juin 1915 pour les troupes alliées.

Masque anti-gaz “P-Helmet” - 1915

Même s’il était doté d’un embout buccal et imbibé de phénolate de sodium pour protéger contre le chlore, ce masque était parmi les plus détestés par les militaires. Sa protection était limitée, surtout lorsqu’il était imbibé d’eau, ou après avoir été utilisé à une ou deux reprises, et sa conception rendait les militaires claustrophobes.

Respirateur à petite boîte 1916-1917

Cet appareil était doté d’oculaires plus larges et d’un filtre à charbon actif à petite boîte. Puisqu’il était porté sur la poitrine, il faisait économiser du temps précieux pendant des attaques au gaz. Il offrait cinq heures de protection complète contre le chlore, le phosgène, l’acide cyanhydrique, la chloropicrine et l’arsine.

Mark IV - 1942

Le masque Mark IV est le premier fabriqué entièrement au Canada et avec du caoutchouc Goodrich. La veille de la Deuxième Guerre mondiale, le Canada a produit assez de masques pour en fournir aux nations alliées avec des composants anti-gaz. La fabrication de ce masque a dynamisé les industries canadiennes.

C4 - 1980

Le masque C4 était conçu entièrement au Canada. Il fournissait une excellente protection chimique et biologique. De plus, il était durable, incassable et léger.

Date de modification :