« Craignez le Cap » : Le Cape Breton Highlanders aux premières loges alors que l’équipe professionnelle de basket-ball retourne à Sydney

Galerie d'images

Article / Le 9 janvier 2017

Lt Felix Odartey-Wellington, Affaires publiques du 36 GBC

SYDNEY (N.-É.) – Le régiment d’infanterie Cape Breton Highlanders (CBH) a célébré le retour de l’équipe professionnelle de basket-ball au Cap-Breton au Centre 200, à Sydney, le 27 décembre 2016.

L’équipe de basket-ball est un nouveau membre de la Ligue nationale de basket-ball (LNB) du Canada et elle s’inspire du patrimoine des hautes terres du Cap-Breton ainsi que de la solide tradition militaire du Cap-Breton. Historiquement, les Cap-Bretonnais ont répondu avec enthousiasme à l’appel de service et ils sont reconnus pour leur ardeur lors des combats.

Tyrone Levingston, président de l’équipe, a expliqué qu’au moment où il a concrétisé la vision de rétablir l’équipe professionnelle de basket-ball au Cap-Breton après une absence de 22 ans, le nom « Cape Breton Highlanders » était évident. « Ma vision était une équipe qui incarne l’esprit du Cap‑Breton, rend hommage au riche patrimoine militaire du Cap‑Breton et se distingue au sein des équipes de la LNB. »

Voilà pourquoi des membres du CBH, y compris le corps de cornemuses populaire du régiment, ont assisté à la partie inaugurale des Cape Breton Highlanders contre les Halifax Hurricanes au Centre 200. La vision de M. Levingston explique également pourquoi l’équipe était vêtue de maillots de camouflage et l’ancien combattant de la Deuxième Guerre mondiale Joe Burke, âgé de 93 ans, a effectué la mise en jeu en recevant une ovation.

Il existe également un jeu de mots intéressant entre la devise de l’équipe « Craignez le Cap » et celle du CBH « Siol Na Fear Fearail », qui signifie « une race de vrais hommes » en langue gaélique.

Le lieutenant-colonel Russel Gallant, commandant du CBH, a remis une épée à l’équipe de basket‑ball pour lui rappeler sa « responsabilité traditionnelle envers le Cap‑Breton ». Il a dit : « le CBH fait partie de la communauté depuis le 19e siècle et nous sommes heureux que l’équipe de basket-ball des Cape Breton Highlanders reflète le patrimoine de nos anciens combattants qui ont fait d’énormes sacrifices pour le Canada et ses alliés. Nous sommes également heureux d’appuyer une initiative qui est conforme à l’engagement des FAC à l’égard de la bonne condition physique et d’un mode de vie sain. »

En plus de fournir la garde de drapeau consacré et le corps de cornemuses pour l’événement, le CBH a installé une table d’information sur le nouveau processus d’enrôlement accéléré de la Première réserve des FAC.

Le major Jason Doyle, du CBH, a expliqué que ce nouveau processus est offert exclusivement en Nouvelle-Écosse et à Terre-Neuve-et-Labrador, et qu’il vise à accélérer le processus de recrutement pour les personnes intéressées à faire carrière dans les FAC. « Aujourd’hui, nous avons eu la chance de donner à la population un accès facile à notre processus de recrutement. »

À la mi-temps, la vidéo virale « Mannequin Challenge » du régiment Cape Breton Highlanders a été présentée sur les écrans géants. La vidéo s’est terminée par la question : « Avez-vous ce qu’il faut pour être Highlander? » Le Maj Doyle espère que la réponse sera « oui! » au cours des prochaines semaines.

Date de modification :