La 3e Compagnie du renseignement prend les devants pour former de futurs spécialistes du renseignement

Article / Le 5 juillet 2017 / Numéro de projet : 17-07-05-5div-intel

Par : Caporal-chef Molly Woodgate,  3e Compagnie du renseignement

Kentville (Nouvelle-Écosse) — La 3e Compagnie du renseignement (3 Cie Rens), une unité de réserve basée à Halifax, vient d’entreprendre la prestation du Cours de préposé au renseignement (compagnon), qui serait à temps plein. Celui-ci se déroule du 24 mai au 1er septembre au Centre d’instruction de la 5e Division du Canada, au Détachement Aldershot, qui se trouve au Groupe de soutien de la 5e Division du Canada (GS 5 Div C), à Kentville, Nouvelle-Écosse.

« C’est la première fois qu’un cours satellite à temps plein de ce genre est donné à Halifax. Il affiche d’ailleurs complet, avec 24 stagiaires provenant des quatre coins du pays et représentant les 3e, 4e, 6e, et 7e Compagnies du renseignement de la Première réserve, de même que la Force régulière», indique le major Jamie Foote, commandant de la 3 Cie Rens.

Cette instruction est habituellement dispensée par l’École du renseignement militaire des Forces canadiennes (ERMFC) à Kingston, en Ontario. Cette année toutefois, deux cours satellites sont donnés : un en Nouvelle-Écosse et l’autre au Québec. Le major Foote explique que l’École a décidé de procéder ainsi parce qu'elle n’était pas en mesure de former tous les spécialistes du renseignement (P rés et F rég) en attente d'instruction. Il s’agit d’un exemple clé du concept de « Force unique », mettant l’accent sur l’harmonisation de l’instruction entre la Force régulière et la Réserve.

« Selon les estimations, seulement 60 à 70 % des spécialistes du renseignement de la P rés en attente d’instruction auraient pu suivre ce cours propre à leur GPM dans le cadre du modèle d’instruction estivale habituel. Aucun membre de la Force régulière n’aurait donc pu l’effectuer cet été », ajoute-t-il.

Le personnel de la 3 Cie Rens a décidé de faire quelque chose pour aider à résoudre la situation, en offrant le cours au nom de l’ERMFC. L’unité s’est occupée de trouver tous les instructeurs et de prendre toutes les dispositions nécessaires. Elle n’était pas vraiment étrangère à la matière à enseigner, puisqu’il s’agit d’un cours qu’elle donnait, en différents modules, jusqu’en 2012.

Le lieutenant-colonel honoraire de la 3 Cie Rens Harold Skaarup et le major Foote ont tous deux récemment rendu visite aux stagiaires pour leur présenter un survol historique de la branche.

« Ils m’ont tous fait très bonne impression, et j’ai été épaté de constater à quel point ils s’exprimaient bien. Ils sont un atout pour notre profession. Je suis fier de dire que la 3 Cie Rens prend les devants pour offrir une excellente instruction ici même, dans les Maritimes », souligne le Lcol hon Skaarup.

Le cours permettra aux stagiaires d’acquérir les aptitudes clés de spécialiste du renseignement, qui consistent à recueillir de l’information sur un sujet donné à partir de diverses sources, de la colliger et de l’analyser, puis de donner des briefings écrits ou de vive voix au commandant. Cette démarche vise à produire les analyses du renseignement militaire les plus éclairées possible, dans le cadre d’opérations, d’activités de planification et de processus décisionnels. Cette instruction appuie également à un élément clé de la Politique de défense en améliorant les capacités de surveillance et de renseignement pour prévoir les nouveaux enjeux et les menaces émergentes touchant la sécurité du Canada.

La 3 Cie Rens est en recrutement actif de candidats souhaitant se joindre à la branche du renseignement. Pour toute demande de renseignements, veuillez communiquer avec le sergent Desilets au 902-722-4220.

 

Date de modification :