Le « Fightin’ 4th » Fournit des tirs de division au Quartier Général de la 1re Division du Canada en Corée du sud

Article / Le 21 décembre 2016 / Numéro de projet : atl-2016-ar-divisional-fires

Par le capitaine Graham Richards

Pour répondre à la capacité en matière de disponibilité opérationnelle (DO) du soutien opérationnel de la 1re Division du Canada (1 Div CA) à Kingston, en Ontario, le 4e Régiment de l’Artillerie (Appui général), RCA (4 Régt [AG]) est responsable de nombreuses exigences en matière d’instruction.

Le Régiment est responsable du leadership, de la synchronisation et de la coordination de l’instruction individuelle (II) et de l’instruction collective (IC) requises dans un Centre de coordination de l’espace aérien (CCEA), un Centre de coordination des feux d’appui (CCFA), et un Centre de coordination de la surveillance et acquisition des objectifs (CCSAO) au niveau de la division et de l’expertise en ciblage interarmées. En outre, le Régiment sert à mettre en place un commandant de l’artillerie de la division afin de fournir une directive relative à la planification et aux priorités des tirs interarmées, de diriger l’équipe de ciblage interarmées au nom du commandant de la division et de superviser l’état-major responsable des opérations de tir.

La 1 Div CA, autrefois nommée les « Red Devils », offre un quartier général adapté à la tâche, déployable et interarmées à disponibilité opérationnelle élevée pour assurer le commandement et le contrôle des forces interarmées, interinstitutions et multinationales au pays et à l’étranger.

En août dernier, des membres du 4 Régt (AG) ont participé à un déploiement avec la 1 Div CA en République de Corée pour prendre part à l’exercice ULCHI FREEDOM GUARDIAN (Ex UFG), un exercice assisté par ordinateur, rassemblant principalement des forces sud-coréennes et américaines, et qui mettait l’accent sur une invasion hypothétique de la Corée du Sud. Il s’agit de l’un des plus importants exercices du genre; il compte quelque 25 000 militaires des É.-U. et représentants de neuf autres nations. Le contingent du 4 Régt (AG) était formé du commandant, le Lcol Krista Bouckaert, du Capt Jared Gargano, du Capt Chris Ker, du Capt Graham Richards, du Capt Jeremy Ricketts, de l’Adj Chris Armstrong et du Bdrc Jeffery Grass.

L’exercice a commencé le 15 août 2016 à Kingston avec une série d’exposés visant à faire connaître l’histoire, la politique et la culture de la péninsule coréenne. Les participants ont reçu le scénario tactique et ils ont entamé le processus de planification opérationnelle. Le 18 août 2016, la 1 Div CA est partie de la BFC Trenton pour un long périple jusqu’à la base aérienne d’Osan. De là, les membres de la Division se sont rendus au camp Yongin, le Quartier général de l’armée de la Troisième République de Corée (TROKA). Après s’être installé dans des tentes, le QG 1 Div CA a rapidement entamé la mise sur pied du centre d’opérations interarmées (COI), et il a commencé des drills de combat afin de veiller à des opérations en douceur tout au long de l’exercice.

Dans le cadre du scénario tactique de l’exercice, la 1 Div CA, la U.S.’s 3rd Infantry Division (3ID) et la 25th Infantry Division (25ID) ont servi dans le cadre du I Corps, lequel a opéré dans le cadre du commandement du TROKA. Le contingent du 4 Régt (AG) a travaillé rapidement pour s’intégrer à ses homologues alliés et se familiariser avec les opérations alliées interarmées et l’appui-feu interarmées. En outre, ils nous ont permis d’acquérir des aptitudes de ciblage interarmées avec d’autres états-majors clés de la 1 Div CA afin d’intégrer pleinement le cycle de ciblage interarmées au scénario tactique.

Les membres de la 1 Div CA ont eu la chance de visiter le Musée de la guerre de Corée, au centre-ville de Séoul et de se rendre à la zone délimilitarisée (DMZ). Cette expérience très enrichissante a permis aux membres de constater par eux-mêmes le climat politique et social entre la Corée et la République populaire démocratique de Corée (KP) [Corée du Nord]. C’est à ce moment qu’il est devenu évident pour tous les participants qu’il ne s’agissait pas d’un exercice simple, et que les icônes de la force ennemie qui apparaissaient sur nos cartes de planification étaient réelles.

Après une semaine de préparation, l’exercice a officiellement débuté et la 1 Div CA a entamé les opérations de 24 heures. L’exercice a fourni aux membres du 4 Régt (AG) l’occasion unique de contrôler et de coordonner les ressources de nos partenaires de la coalition, notamment : le Système de roquettes d’artillerie à grande mobilité (HIMARS) M142, le système de défense aérienne Avenger et les hélicoptères Apache AH-64. Le HIMARS a représenté un excellent atout, car il a permis à la 1 Div CA de façonner les combats terrestres avec des tirs en profondeur durant toutes les phases de l’opération. L’Ex UFG a fourni un certain nombre de leçons retenues, surtout l’importance de la défense aérienne et la suppression de la défense aérienne ennemie (SEAD) durant les opérations interarmées. Cela a été dû au fait qu’un seul combattant ennemi ZSU-23-4 a perturbé une attaque menée par des AH-64 amis, ce qui a eu un effet direct sur la bataille terrestre et l’assaut de la 1 Div CA.

Le scénario tactique s’est terminé le 1er septembre 2016 et l’équipe du 4 Régt (AG) est retournée à Gagetown plus tard dans la semaine. De façon générale, l’Ex UFG a procuré au 4 Régt (AG) une excellente occasion d’effectuer une planification et de mener des opérations dans un contexte du Groupe de l’Armée et du Corps, de fournir du soutien opérationnel continu à la 1 Div CA et de représenter le Régiment royal de l’Artillerie canadienne à l’échelle internationale.

Date de modification :