Nouveau commandant au Centre d’instruction au combat

Article / Le 28 juin 2017 / Numéro de projet : e-ar-17-06-ctc-coc

Par : Capitaine Ian McIntyre, le Centre d’instruction au combat

Remarque : pour visionner les photos additionnelles, veuillez cliquer sur la photo dans la galerie d'images.

Oromocto (Nouveau-Brunswick) — Le commandement du Centre d’instruction au combat (CIC) a officiellement changé de mains lors d’une cérémonie tenue à la Base de soutien de la 5e Division du Canada Gagetown à Oromocto (N.‑B.), le 23 juin 2017.

Le nouveau commandant du CIC, le colonel John Errington, a succédé au brigadier‑général Craig Aitchison lors d’une cérémonie en présence de l’honorable Jocelyne Roy Vienneau, lieutenant‑gouverneur du Nouveau‑Brunswick. La cérémonie était présidée par le major‑général Simon Hetherington, commandant du Centre de doctrine et d’instruction de l’Armée canadienne, à Kingston (Ontario).

« Comme vous le savez, la promotion et l’avancement de l’apprentissage continu sont très chers à mon cœur, » dit l’hon. Vienneau. « Il est tellement important que de bons chefs, comme ceux que nous célébrons aujourd’hui, aient toutes les chances possibles de réussir. Les cérémonies comme celle-ci me rendent optimiste à l’égard de notre avenir en tant que peuple et en tant que nation. »

Le Col Errington est un officier supérieur très compétent et hautement éduqué. Outre de multiples déploiements opérationnels, il a reçu la Médaille du service méritoire en 2012, et il a commandé des régiments renommés comme le 3e Bataillon, Princess Patricia’s Canadian Light Infantry d’Edmonton.

« Chaque changement de leadership s’accompagne de nouvelles idées et approches », souligne le mgén Hetherington. « Le mandat du brigadier-général Aitchison a été marqué par un esprit de professionnalisme et d’excellence et j’ai pleinement confiance que le Col Errington s’appuiera sur cette solide base pour offrir une instruction individuelle de l’Armée canadienne sans pareil afin de préparer les militaires à réussir dans le contexte de la sécurité mondiale en constante évolution. »

En tant qu’officier supérieur du CIC, le Col Errington est l’autorité en matière d’instruction individuelle de l’Armée canadienne. Il est responsable de l’instruction, de la mise sur pied et du maintien de forces polyvalentes aptes au combat pour atteindre les objectifs du Canada en matière de défense.

« C’est à la fois un honneur et un privilège d’assumer le commandement du Centre d’instruction au combat, » souligne le Col Errington. « Nous nous appuierons sur nos réussites antérieures pour renforcer les liens entre le recrutement, l’instruction individuelle, la force de campagne et l’instruction collective, en vue de former des soldats possédant la force et la résilience nécessaires pour être des membres efficaces de l’Armée canadienne. »

Plus de 2 000 membres de la Force régulière, de la Première réserve et d’employés civils contribuent à faire du CIC une véritable organisation apprenante, qui offre une formation pertinente, crédible, réaliste, exigeante et sécuritaire répondant aux besoins des Forces armées canadiennes. Les écoles du CIC donnent plus de 600 cours et forment, en moyenne, 12 000 membres de la Force régulière et 3 600 réservistes tous les ans.

Pour commenter cet article, rendez-vous dans la section Articles de la page Facebook de l’Armée canadienne

Date de modification :