Les bienfaits durables du réseautage associatif

Galerie d'images

Article / Le 13 février 2017 / Numéro de projet : c-ar-170213-lasting-effects

Par Capitaine Marc Gallant

Il n’est pas rare de trouver dans la liste du personnel d’un poste de police des agents qui ont un passé militaire, eux-mêmes ou dans leur famille. Ce n’est pas surprenant, car ces organismes de sécurité attirent souvent des personnalités semblables, soit des personnes qui ont un sens aigu du devoir et la volonté de servir l’intérêt public. Ce qui est surprenant, toutefois, est que ce type d’organisation puisse fonctionner dans la même communauté dans une ignorance relative l’une de l’autre. Récemment, lors d’une rencontre entre le chef de la police de Cobourg, Kai Liu, et le commandant du Hastings and Prince Edward Regiment, le lieutenant-colonel Chris Comeau, il a été convenu qu’une prise de contact se faisait attendre depuis trop longtemps. 

« L’établissement d’une relation solide avec le corps policier de notre communauté est fondamental pour la Première réserve. Nos soldats à temps partiel ont des professions à temps plein très variées, mais j’ai constaté que les agents de police s’intègrent très bien dans notre unité »,  raconte le lieutenant-colonel Comeau.

Le 26 novembre 2016, la Compagnie Ortona du Hastings and Prince Edward Regiment a accueilli des agents d’exécution de la loi du Service de police de Cobourg. L’intention était d’offrir aux membres de la police locale et de la Première réserve une occasion de se tisser un réseau, mais il est vite devenu évident qu’il y aurait une foule de possibilités de collaboration dans l’avenir. Les agents de police de Cobourg ont fait une visite guidée de la garnison du régiment « Hasty P » à Cobourg, où ils ont même vu le simulateur SMART. En plus des expositions statiques d’armes de peloton, des expositions pratiques présentaient les postes de contrôle des véhicules, le combat rapproché et les opérations en zone urbaine avec des munitions de simulation. 

Les compétences bien particulières liées à la sécurité qui sont transférables entre la Première réserve et les services de police étaient évidentes. Dans leur formation, les policiers de Cobourg utilisent aussi des carabines C8, des tactiques défensives et des déploiements rapides immédiats (nettoyage de maisons) en réponse à des tireurs actifs. 

Cette activité de réseautage pourrait avoir des effets durables, car la police de Cobourg connaît maintenant le Hasty P de sa région et les compétences qu’il a à offrir. Les policiers peuvent dorénavant diriger les jeunes gens vers cette organisation, plus particulièrement ceux qui sont à la recherchent d’un emploi à temps partiel stimulant et enrichissant. La Première réserve est exactement le type d’emploi qui offre une expérience de vie et des compétences utiles que nombre de services de police recherchent chez leurs candidats.

Les deux groupes attendent avec impatience les occasions d’entraînement conjoint qui pourraient se présenter.

Le Hastings and Prince Edward Regiment est une unité d’infanterie de la réserve de l’Armée canadienne au sein du 33e Groupe-brigade du Canada. Cette unité a pour tâche de mettre sur pied des soldats éthiques, aptes à participer aux opérations des FAC. Elle se consacre à l’entraînement, à la mise sur pied et au maintien en puissance de troupes et de sous-unités efficaces, pertinentes et polyvalentes afin de répondre aux besoins liés à toutes les tâches qui leur sont confiées. Le Régiment, appelé affectueusement le « Hasty P », est établi dans trois emplacements dans le centre de l’Ontario, soit à Belleville, à Peterborough et à Cobourg. Il compte trois compagnies :

  • Une compagnie de quartier général à Belleville;
  • Une compagnie de fusiliers (Ortona) à Belleville, à Peterborough et à Cobourg;
  • Une compagnie d’administration (Somme) à Belleville.

Cliquez ici pour consulter le site Web officiel.

Date de modification :