Les Rangers Canadiens sauvent la vie d’une conductrice en détresse en plein blizzard

Article / Le 13 février 2017 / Numéro de projet : c-ar-17-ranger-saves-woman

Par Le sergent Peter Moon est le Ranger des affaires publiques du 3e Groupe de patrouille des Rangers canadiens

C’est grâce à leur mission de secours que des Rangers canadiens ont pu sauver la vie d’une femme dont le camion s’était enlisé dans un banc de neige sur une route d’hiver fermée.

La femme avait quitté Webequie, petite communauté ojibway située à 540 kilomètres au nord de Thunder Bay, tard le soir en plein blizzard. Elle aurait été sous l’emprise des émotions lorsqu’elle a décidé soudainement d’emprunter la route d’hiver fermée entre Webequie et Summer Beaver.

La route d’hiver était en mauvais état et n’était pas officiellement ouverte au trafic. La visibilité était réduite en raison de la poudrerie. La température à ce moment était de -9 °C avec un facteur de refroidissement éolien de -16 °C. La femme, qui avait environ 55 ans, portait des chaussures de course et des vêtements d’intérieur légers. En plus de toutes ces préoccupations, elle avait également des problèmes de santé.

Plusieurs heures sont passées sans qu’elle revienne, et sa famille a donc décidé de signaler sa disparition. Vu qu’il n’y avait aucun policier dans la communauté à ce moment, un membre du conseil de bande a communiqué avec le sergent Stanley Shewaybick, commandant de la patrouille des Rangers canadiens de Webequie. Le sgt Shewaybick a ensuite communiqué avec le quartier général du 3e Groupe de patrouille des Rangers canadiens à la Base des Forces canadiennes Borden, près de Barrie, qui a averti la Police provinciale de l’Ontario. Celle-ci, qui était incapable de se rendre à Webequie en raison du blizzard, a demandé l’aide de l’Armée canadienne. Les Rangers, à Webequie, ont alors été autorisés à commencer une mission de recherche.

Le sgt Shewaybick, le caporal-chef Corey Neshinapaise et le Ranger Peter Jacob sont partis en camion sur la route d’hiver dans des conditions s’approchant du voile blanc en suivant les traces d’une dameuse conduite par un ouvrier de la voirie, pendant que deux bénévoles civils se sont installés à un poste de commandement en cas d’urgence à Webequie.

« Lorsque nous l’avons trouvée dans le banc de neige, à environ 30 kilomètres de Webequie sur la route d’hiver, elle était endormie dans le camion avec le moteur en marche pour se garder au chaud, a mentionné le sgt Shewaybick. Elle n’avait pas de rapport de marche arrière, donc elle ne pouvait pas reculer. Son camion avait encore un peu d’essence ».

Les Rangers lui ont donné de la nourriture et de l’eau et l’ont ramenée à Webequie. Elle n’avait souffert aucune blessure.

« Les Rangers ont certainement fait du bon travail dans des conditions extrêmement difficiles, a mentionné le lieutenant-colonel Matthew Richardson, commandant des Rangers canadiens dans le Nord de l’Ontario. S’ils n’avaient pas organisé une mission de recherche pour la trouver, elle serait probablement décédée. Ils ont bien réagi dans une situation de danger imminent pour cette femme et ont rendu service à leur communauté lors d’une urgence. Ils peuvent être fiers de ce qu'ils ont accompli ».

Date de modification :