Document d’information : Passation de commandement pour la Brigade d’appui au combat du Canada

Documentation / Le 3 avril 2018 / Numéro de projet : 18-03-26-ccsb-toca-bk

Halifax (Nouvelle-Écosse) — La Brigade d’appui au combat du Canada (BACC), 5e Division du Canada, atteindra son effectif complet avec l’ajout de trois unités à ses rangs à la suite de la cérémonie de passation de commandement qui se tiendra le 5 avril à la Base de soutien de la 5e Division du Canada (BS 5 Div CA) Gagetown.

Brigade d’appui au combat du Canada

La BACC est la plus récente brigade de l’Armée canadienne (AC); elle est formée de deux unités de Gagetown (Nouveau-Brunswick) et de trois unités de Kingston (Ontario). Composée de soldats de la Force régulière et de la Réserve, elle fournit une vaste gamme de capacités opérationnelles clés à l’AC et est prête à se déployer au Canada et à l’étranger pour appuyer les objectifs de défense du Canada dans tous les types d’opérations.

Son principal mandat consiste à superviser l’instruction et l’emploi des capacités d’appui opérationnel clés de l’AC, soit :

  • Renseignement, surveillance et reconnaissance – collecte et gestion d’information sur l’environnement opérationnel.
  • Opérations d’information – activités axées sur l’information qui sont planifiées et exécutées dans le but de produire des effets comportementaux à l’appui d’une mission.
  • Soutien opérationnel – élément de soutien facilitant tous les types d’opérations militaires, notamment l’artillerie et le génie d’appui général. 

Formations et unités

Force opérationnelle des activités d’influence

À titre de centre d’excellence fonctionnel, la Force opérationnelle des activités d’influence (FOAI) a pour mission de promouvoir, d’habiliter et de synchroniser les capacités en matière d’activités d’influence (AI) afin d’appuyer les Forces armées canadiennes (FAC) dans l’ensemble du spectre des opérations. Elle met sur pied des forces d’AI, fournit une expertise en matière d’AI à l’AC et aux FAC, appuie les éléments de la doctrine et de l’instruction portant sur les AI et agit à titre d’expert en la matière.

Les AI sont des activités qui ont pour objectif principal d’influencer la compréhension, la perception et la volonté d’un public cible. Les opérations civilo-militaires et les opérations psychologiques sont des éléments habilitants des AI.

Régiment du renseignement de l’Armée canadienne

Le Régiment du renseignement de l’Armée canadienne (RRAC) s’occupe de fournir le renseignement terrestre nécessaire à l’atteinte des exigences opérationnelles et institutionnelles de l’AC et des FAC. Il assure un contrôle et une coordination centralisés du personnel et des ressources du renseignement clés de l’Armée, et donne des avis et des conseils sur l’instruction, les capacités et l’élaboration de la doctrine touchant le renseignement.

4e Régiment d’artillerie (Appui général)

Le 4e Régiment d’artillerie (Appui général) (4 RA [AG]) est une unité de la Force régulière de l’Armée située à la Base de soutien de la 5e Division du Canada Gagetown. Il habilite les opérations de l’AC en fournissant des ressources d’artillerie d’appui général, notamment des centres de coordination polyvalents et efficaces au combat (appui aérien, appui-feu et surveillance et acquisition d’objectifs), une expertise en matière de ciblage et de tirs interarmées divisionnaires, des petits systèmes aériens sans pilote et une expertise en radar de moyenne portée, afin d’atteindre les objectifs de défense du Canada.

4e Régiment d’appui du génie

Le 4e Régiment d’appui du génie (4 RAG) est la meilleure unité de sapeurs de combat de l’Armée dans tout le spectre d’appui rapproché et d’appui général du génie. Il est entraîné et prêt à se déployer à court préavis pour appuyer les Canadiens au pays, combattre l’ennemi à l’étranger ou mener tout autre type d’opération. Les soldats et les officiers du 4 RAG possèdent des connaissances et des capacités techniques et tactiques très perfectionnées qui leur permettent d’appuyer les efforts de l’AC en vue de la réussite de sa mission.

21e Régiment de guerre électronique

Le 21e Régiment de guerre électronique (21 Régt GE) fournit des opérateurs de guerre électronique et du personnel de soutien qualifiés aux FAC. La guerre électronique comprend l’interception, la localisation, l’analyse et le brouillage des communications possiblement hostiles sur le champ de bataille moderne. Le 21 Régt GE est le seul escadron de guerre électronique de la Réserve à faire partie d’un Régiment de la Force régulière au sein des FAC. Cette situation offre à l’unité et à ses membres d’excellentes occasions d’entraînement, d’exercice et de déploiement aux côtés d’unités de la Force régulière et de la Réserve dans tout le pays et, sur une base volontaire, à l’étranger.

5e Division du Canada

La 5e Division du Canada est composée d’unités de la Force régulière et de la Première réserve en Nouvelle-Écosse, au Nouveau-Brunswick, à l’Île-du-Prince-Édouard et à Terre-Neuve-et-Labrador. Elle est responsable des opérations et des activités de l’Armée canadienne dans le Canada atlantique. Par ailleurs, sa nouvelle Brigade d’appui au combat du Canada fournit à l’Armée canadienne d’importants éléments habilitants du combat provenant d’unités d’un océan à l’autre.

Liens connexes

Brigade d’appui au combat du Canada
Force opérationnelle des activités d’influence (FOAI)

Régiment du renseignement de l’Armée canadienne
4e Régiment d'artillerie (Appui général)
4e Régiment d'appui du génie
21e Régiment de guerre électronique

Liens de la 5e Division du Canada

5e Division du Canada
Page Facebook de la 5e Division du Canada
Compte Twitter de la 5e Division du Canada
 
Chaîne YouTube de la 5e Division du Canada 
Compte Flickr de la 5e Division du Canada

Liens de l’Armée canadienne

Armée canadienne
Page Facebook de l’Armée canadienne
Compte Twitter de l’Armée canadienne
Chaîne YouTube de l’Armée canadienne
Compte Flickr de l’Armée canadienne

 
#Soldat5eDiv
#PuissanteMachineMarron
#FortsFiersPrêts

 

Date de modification :