Le groupe « Get out and Ruck », des Forces armées canadiennes (FAC)

Article / Le 28 mai 2020 / Numéro de projet : 20-0060

Remarque : pour visionner les photos additionnelles, veuillez cliquer sur la photo dans la galerie d'images.

Par Bombardier Alexander Beattie, Affaires publiques de l’Armée

Ottawa (Ontario) — Le groupe « Get out and Ruck » des Forces armées canadiennes (FAC) est né sur Facebook. Son objectif était de faire la promotion de la bonne condition physique dans le 33e Bataillon des services. Créé par le Caporal Dan Lebel, un technicien en approvisionnement de l’unité, avec le soutien de sa chaîne de commandement et de membres d’autres unités (le soldat Dave Jone, l’adjudant-maître Kris Carter et le major Rob Baker), le groupe a rapidement gagné en popularité et compte désormais 1 700 militaires de tout le pays. Le groupe est formé de militaires en service actif et d’anciens combattants de tous les milieux, du membre de la Force régulière de Gagetown au réserviste de Vancouver. Le groupe « Get out and Ruck » des FAC réunit des membres de la communauté militaire par l’intermédiaire de la pratique d’activités physiques.

Créé dans le but d’offrir aux militaires et aux anciens combattants un forum où ils pourraient échanger sur ce qu’ils ont accompli en matière d’activités physiques, les membres du groupe « Get out and Ruck » des FAC veulent s’entraîner et offrir des recommandations à leurs collègues. Chaque semaine, le groupe Facebook organise une activité (virtuelle) officielle le samedi matin, à 7 h. À cette occasion, les militaires doivent parcourir une distance de 5 km au minimum et porter un sac contenant une charge (le poids de ce sac est laissé à la discrétion de chacun, toutefois on vous encourage à augmenter ce poids chaque semaine).

Si cette page fait également la promotion d’autres activités de conditionnement physique (marche, course, sports de pagaie, etc.), la marche avec sac à dos demeure l’activité sur laquelle on met l’accent. Pourquoi avoir privilégié la marche avec sac à dos? Voici la réponse du Cpl Lebel :

« Comme me l’a expliqué mon ami et partenaire de marche avec sac à dos, le sergent Adrian Woeldike, lorsque je lui ai posé la même question à mes débuts, être capable d’être autonome en transportant sur son dos tout ce dont nous avons besoin est ce qui distingue cette activité des autres. De plus, peu importe de quel élément vous faites partie, chacun à une histoire, bonne ou mauvaise, a raconter sur une marche avec sac à dos à laquelle nous avons participé lors de la QMB (qualification militaire de base) ou d’un exercice. Tout le monde a une telle histoire à raconter. »

Le Cpl Lebel a pris conscience que quelque chose d’unique était en train de se produire lorsque le sergent Erin Carter, qui a remporté la course Iron Warrior en 2018 et qui sert actuellement au Soudan du Sud, a annoncé qu’elle allait participer à l’activité « Get Out and Ruck » avec le contingent canadien en compagnie de militaires de l’armée suisse. Le Sgt Carter a publié un message inspirant sur la page du groupe:

« Si vous vous êtes déjà demandé si l’activité que vous avez faite est « assez intense » ou « suffisante » pour être publiée sur la page de ce groupe, arrêtez de réfléchir. La réponse est "OUI" ».

Vous êtes-vous tiré du lit ce matin? Génial!

Êtes-vous sorti pour marcher dans le quartier avec vos enfants et le chien? Bravo!

Êtes-vous sorti courir ou marcher avec un sac ou avez-vous pris votre vélo? Ne lâchez pas!

Avez-vous essayé d’améliorer votre condition physique par rapport à hier?

ALORS VOUS ÊTES SUR LA COCHE.

Chacun aborde la vie à sa manière, alors fixez-vous un but que VOUS êtes en mesure d’atteindre et pulvérisez-le.

Invitez vos amis et continuez à publier vos messages… n’oubliez pas que chaque message est une source d’inspirations. »

Note : au moment de la publication du présent article, cette page n’était disponible qu’en anglais.

Pour commenter cet article, rendez-vous dans la section Articles de la page Facebook de l’Armée canadienne

Date de modification :