Bon Accord, l'Alberta accorde la liberté de la ville au 1e régiment d'ingénieur de combat

Article / Le 14 juin 2017

Remarque : pour visionner les photos supplémentaires, veuillez cliquer sur la photo dans la galerie d’images.

Par le lieutenant McNeely, 12e Escadron de campagne, 1er Régiment du génie de combat

Le 3 juin 2017, le 1er Régiment du génie de combat (1 RGC) s’est vu accorder le droit de cité par la ville de Bon Accord, en Alberta.

Le droit de cité est un honneur de cérémonie qui remonte au 15e siècle en Angleterre. À l’époque, les villes étaient constamment menacées par des unités militaires de patrouille. Seules les unités qui réussissaient à gagner la confiance des citoyens se voyaient accorder le droit de cité. De nos jours, le droit de cité représente une marque de respect qui cimente les liens qu’entretiennent les municipalités et les unités des Forces armées canadiennes de la région.

Le 1 RGC a élu domicile dans la région de la capitale d’Edmonton en 1996, et la ville de Bon Accord accueille les membres depuis la même année. Le Régiment appuie les célébrations du jour du Souvenir de Bon Accord chaque année, et les membres du 1 RGC collaborent avec les citoyens de Bon Accord en tant qu’entraîneurs de hockey et de pompiers volontaires.

Le défilé était mené par le commandant du 1 RGC, le lieutenant-colonel Ryan Smith. Le cortège est parti du centre sportif de Bon Accord, il a défilé devant le cénotaphe de Bon Accord et s’est arrêté à l’hôtel de ville. À cet endroit, le maire Randy Boyd a pris la parole. Il a décrit la relation positive qu’entretiennent le 1 RGC et la ville de Bon Accord, et il a lu la proclamation du droit de cité. Les militaires ont par la suite dégainé leurs épées et les baïonnettes fixées. Le Lcol Smith et le Régiment ont exercé leur droit de cité en marchant devant le cénotaphe et l’hôtel de ville une deuxième fois. Le défilé a pris fin au centre sportif, où les militaires et les citoyens ont partagé un barbecue festif.

Le 1 RGC est une unité occupée qui met sur pied une force de militaires en prévision de déploiements partout dans le monde. Le 1 RGC compte présentement des militaires en Ukraine, en Pologne, en Lettonie, en Iraq et au Koweït.

L’unité contribue également aux opérations nationales. Les membres du 1 RGC ont été déployés lors des inondations survenues au Manitoba en 1997, lors des tempêtes de verglas en Ontario et au Québec en 1998 et au Sommet du G8 à Kananaskis, en Alberta, en 2003.

Le 1 RGC continuera de servir les Canadiens au pays et à l’étranger lorsque le gouvernement du Canada fera appel à lui. Le Régiment est fier de ses liens solides avec Bon Accord, et il continuera de contribuer à faire en sorte que la ville demeure un endroit où il fait bon vivre dans les années à venir. 

Date de modification :